Connectez-vous
Profil
Toute une pharmacie dans une seule plante...

Vous êtes sur le site de Partenaires Indépendants LR. Bien que ce site doive répondre à une charte de bonne conduite, il ne s'agit pas du site officiel de la société LR Health & Beauty.

L'Aloé vera au fil des siècles... L'Histoire d'une Impératrice



La première fois que l’on entend parler de l’aloès ce fut en Egypte. En effet, les historiens ont pu découvrir cette merveilleuse plante dans les écrits des plus anciens documents médicales égyptiens (connu sous le nom de Papyrus Ebers, aux environs de 1500 ans avant notre ère) qui cite l’aloès parmi les plantes médicinales. Cette plante rentrait alors dans différentes formules recommandées contre les vers, les maux de tête, les douleurs à la poitrine, ou les brûlures. L’Aloé Vera avait à cet époque (et même aujourd’hui) une autre utilité, on s’en servait comme masque de beauté. En effet, en plus du lait d’ânesse, Cléopâtre se massait quotidiennement avec un gel d’Aloé Vera qui possède des propriétés émollientes et rajeunit naturellement la peau. Elle l’utilisait également comme collyre pour les yeux, qui contribue à rehausser son regard.

Les Grecs de l’Antiquité connaissaient l’aloès malgré que les premières mentions dans les textes soient tardives. Si on suit la géographie arabe du IIème siècle, Aristote aurait ainsi incité son jeune élève Alexandre Le Grand, à installer une colonie Ionienne (entre Phocée et Milet dans l’ouest de l’Asie mineure) dans l’île de Socotra au large du Yémen pour avoir accès à l’aloès socotrin très réputé. Au 1er siècle de l’ère chrétienne, le médecin grec Dioscoride donne une description précise de l’Aloé et indique « il croît en abondance en Inde d’où son jus est exporté. Il pousse ainsi en Arabie, Asie et dans certaines régions maritimes. Ce type ne convient pas pour l’extraction du jus mais convient pour fermer les plaies et les blessures en appliquant la plante… ». Celsius, un des précurseurs de la médecine, décrivait avec enthousiasme les vertus de l’Aloé Vera. A noter spécialement celles de faire coaguler le sang des blessures, de cicatriser les écorchures et les plaies ouvertes et de guérir les hémorroïdes.

En Inde, on peut retrouver mentionnés les propriétés médicinales de la plante dans les ouvrages comme Sharngadhar samhita (13ème siècle) . Si on suit ce dernier texte, l’Aloé Vera est une plante purgative, rafraîchissante, et amer. Elle est prescrite dans les maladies du foie, de la rate, les tumeurs internes, la toux persistance, ainsi que les maladies de peau. Les Espagnols et les Hollandais  amenèrent l’Aloé vera aux Antilles et en Amérique aux XVI-XVIIe siècles. La culture de l’Aloé vera se répandit ensuite dans toutes les zones tropicales, subtropicales et tempérées chaudes. L’histoire de cet plante a permis de l’appeler l’Impératrice des plantes médicinales. C’est en effet la seule plante au monde à avoir autant de propriétés médicinale, dermatologique et cosmétique.

C’est donc depuis 1500 ans avant notre ère que l’Aloé Vera est utilisé comme une plante médicinale , où elle guérissait des maladies telles que les tumeurs, les vers, les brûlures …

Si vous avez des questions, vous pouvez les poser directement ==> ici. N’hésitez pas à aimer, partager et commenter l’article ! Bonne lecture à vous.

Merci à l'Association "Les Bienfaits de l'Aloès" pour cet article





Nouveau commentaire :







Informations Complémentaires

Ce site est exclusivement destiné à des fins d'informations pour nos clientes. Il ne peut en aucun cas être considéré comme un substitut au savoir médical. Aucune des énonciations contenues sur ce site n'est à comprendre comme affirmation absolue. Si vous éprouvez le besoin d'un conseil, adressez-vous de préférence auprès de votre médecin, homéopathe ou pharmacien. Les auteurs ne peuvent être tenus responsables et n'apportent ni garantie, ni engagement, de quelque manière que ce soit, quant aux indications apportées sur ce site.